Aller au contenu principal

Chasse
Une belle saison pour les chasseurs tarnais

Si l’ouverture a été perturbée par la chaleur, la saison est malgré tout positive sur les différentes espèces et le nombre de dégâts constatés revient à la normale.

© FDC81

Après Mazamet l’an passé, c’est plus à l’ouest du département, à Rabastens, que la fédération départementale des chasseurs du Tarn s’était donné rendez-vous pour son assemblée générale. Autour du président Christian Barbe, ce sont plus de 500 personnes qui se sont réunies le samedi 13 avril, en présence également de représentants du Conseil départemental et régional et de la profession agricole tarnaise. Les élus sont d’abord revenus sur l’activité de l’année passée. La saison a été marquée par une ouverture dans des conditions climatiques défavorables pour la chasse, avec beaucoup de chaleur, qui s'est étendue jusqu’à fin octobre. Les chiens ont eu du mal à progresser sur le terrain et peinaient à trouver la voie du gibier. L’arrivée des pluies en novembre a heureusement permis de faire une belle saison, notamment sur le grand gibier. Les plans de chasse cervidés (cerfs et chevreuils) ont été réalisés à plus de 90% et 6 000 sangliers ont été tués mais les bilans de prélèvements ne sont pas définitifs. Côté migrateurs, la saison a été bonne, malgré un début compliqué, le lièvre a aussi été bien présent sur de nombreuses communes, même si sa situation est plutôt variable et la situation des oiseaux sédentaires s’est révélée aussi bonne. 

250 000€ de dégâts en 22/23

Concernant les dégâts, la situation revient à la normale, après une saison 2022/2023 en forte hausse. Pour la saison en cours, qui n’est pas encore terminée, les surfaces et montants indemnisés sont divisés par deux. En 2022/2023, plus de 250 000 € avaient été versés aux agriculteurs pour compenser les pertes de récoltes liées aux grands gibiers. Christophe Rieunau, vice-président de la CA81, a rappelé que les agriculteurs et chasseurs partagent des intérêts communs et qu’il était nécessaire de passer un cap concernant le financement de ces dégâts. En 2023, la fédération a su aussi rester active dans le domaine de l’éducation à l’environnement, avec de nombreux projets et actions réalisés dans le but d’éduquer les citoyens à mieux préserver la nature. L’assemblée générale a aussi été l’occasion d’évoquer l’événement majeur de la saison à venir : les 100 ans de la fédération des chasseurs tarnais. Une rétrospective a été présentée sur les grandes dates de la vie de la chasse tarnais, du début de la création de la fédération en 1924, avec le premier président fondateur Fernand Lavergne, jusqu’à aujourd’hui. Plusieurs manifestations sont prévues durant l’année pour célébrer l’anniversaire et faire découvrir la chasse et ses actions sous des angles particuliers (patrimoine, culture, musique, convivialité, gestion…).

Pour être indemnisé des dégâts causés par le gros gibier sur vos parcelles 

Vous devez compléter 1 déclaration par commune et par catégorie de culture (prairie ou grande culture ou culture spécialisée) et y joindre la vue aérienne de la dernière déclaration PAC des îlots concernés (formulaire de déclaration à retirer et à retourner à la Fédération des Chasseurs). Pour chaque parcelle culturale, l’indemnisation est due si, et seulement si, les dégâts dépassent un seuil de surface ou de montant.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La ville d'Albi se lance dans le maraîchage

La ville veut produire plusieurs dizaines de tonnes de légumes pour approvisionner sa cuisine centrale.

Un aménagement de bâtiment dans l'air du temps

“Il fallait à tout prix faire rentrer de l'air dans le bâtiment.” Telle était la problématique à laquelle était confronté…

Loup: Etats membres divisés, révision du statut de protection probablement reportée

Les ambassadeurs des États membres ne sont pas parvenus lors de leur réunion du 15 mai à un accord sur la révision du statut…

FDSEA et JA81 : "nos produits ont un prix non négociable"

Les deux syndicats tarnais avaient convié le 17 mai les directeurs des GMS du Tarn pour parler coût de production, prix de…

GNR : la remise en pied de facture effective dès juillet

La mobilisation syndicale a porté ses fruits. La hausse de taxation sur le GNR a été abandonnée et la part remboursable de la…

Un mois de mai très pluvieux dans le Tarn

À la mi-mai, les cumuls de pluie dans le département atteignent déjà plus de 100 mm dans plusieurs secteurs.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais