Aller au contenu principal

Equipement
“Une bonne qualité de travail et simple d’entretien”

Jean-Marc Bousquet s’est récemment équipé d’une toute nouvelle ensileuse automotrice Claas. Elle parcourt les parcelles depuis quelques semaines seulement.

© J-M. Bousquet

Installé sur la commune de Montredon-Labessonnié depuis 1967 au cœur de terres familiales sur une ETA (Entreprise de Travaux Agricoles), l’agriculteur effectue notamment moissons, travail du sol et récolte en ensilage ou en enrubannage sur son entreprise. La période actuelle marque alors pour lui le temps de mettre en activité ses ensileuses !

Une nouvelle machine

L’hiver dernier, Jean-Marc Bousquet a investi sur une troisième ensileuse. Il possédait déjà deux machines New Holland pour assurer l’ensilage. Mais la renommée de Claas ne l’a pas laissé indifférent, et il a décidé de s’équiper du modèle Jaguar 940 de 550 chevaux : “Concernant l’ensilage, ils font sans aucun doute partie des leaders sur le marché. Nous sommes partis sur cette machine car elle permet une bonne qualité de travail et est simple d’entretien, ce qui va nous faire gagner pas mal de temps”, témoigne l’agriculteur.

Quelques caractéristiques techniques 

L’ensileuse Claas adopte une coupe très régulière sur de l’herbe tendre, comme sur de l’herbe un peu plus mûre semblable à de la paille. “Elle est également très peu énergivore en consommation de gazole”, indique Samuel Estadieu d’AgriModerne, concessionnaire qui a vendu la machine à Jean-Marc Bousquet. En ce qui concerne le confort de travail, point sur lequel l’attention est de plus en plus portée, le réglage hydraulique de la longueur de coupe se fait directement depuis la cabine. De même pour le réglage de l’entraînement du pick-up ou de la compression des rouleaux d’alimentation, qui permet de mieux compresser le fourrage. L’ensileuse peut travailler à une vitesse allant jusqu’à 18 km/h, mais cela dépendra principalement des sols et des reliefs.

Jean-Marc Bousquet a eu possédé jusqu’à cinq ensileuses pour subvenir aux besoins de son activité. Cette dernière demeure en baisse ces dernières années selon lui : “L’activité d’ensilage décline peu à peu je trouve. Les éleveurs se font de plus en plus rares ici", explique-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Rendez-vous les 6 et 7 avril à Réalmont !

La célèbre foire d'avril ouvrira ses portes le 6 avril pour 2 jours de convivialité autour de l’agriculture. 

À l'agglo Gaillac-Graulhet, "on marche aussi sur la tête"

TFNB, accès à l’eau, aménagement des routes, les agriculteurs tarnais ne sont pas satisfaits de la politique agricole sur le…

Matthias Bascoul : agriculteur dans l'âme !

Depuis sa plus tendre enfance, Matthias se projette dans l’exploitation familiale. Après des études en biologie, il renoue…

La dure poussée du Paulownia dans le Tarn

Le Paulownia a un potentiel de croissance époustouflant dans les conditions idéales mais que penser de lui dans les conditions…

Réalmont : les éleveurs tarnais récompensés

Découvrez tous les résultats aux concours départementaux Blonde d'Aquitaine, Limousine et Prim'Holstein

Foire de Réalmont : "C'est l'esprit de groupe qu'il faut considérer !"

La Foire de Réalmont, ça commence ce samedi. Mais pour les Réalités Réalmontaises, cela fait bien plus de 6 mois qu’elle est…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais