Aller au contenu principal

Sport
Une fosse de plongée unique en France

La commune de Lautrec va prochainement se doter de la fosse de plongée la plus grande de France. Un projet porté par le Castres Sport Nautiques qui sera mis en service en 2024. 

Le complexe aquatique d’Aquaval à Lautrec va voir naître prochainement un nouveau bâtiment dans son enceinte qui doit abriter une piscine et une fosse de plongée. La fosse sera la plus importante de France avec 25 mètres de profondeur et 8 mètres de diamètre. Le projet est porté par le club du Castres sports nautiques (CSN). “Cela fait une dizaine d’années que l’on veut construire une fosse de plongée. Pour plusieurs raisons, cela ne s’est pas fait à Castres et la commune de Lautrec s’est proposée de nous accueillir. En accord avec eux, en plus de la fosse, il y aura une piscine de 25 mètres de long avec cinq lignes et une profondeur de trois à six mètres. La piscine communiquera directement avec la fosse”, précise Jean-Marie Célariès, président du CSN.

Ouvert toute l’année

Le complexe de 1 200m², baptisé “Mariannes 25”, en référence à la fosse océanique la plus profonde du monde dans l’océan Pacifique, sera ouvert toute l’année au grand public, aux scolaires et aux personnes en situation de handicap, et bien sûr aux clubs de plongée du coin et de toute la France. “Cela va aussi répondre à un besoin des quatre communautés des communes de la zone qui n’avaient jusque là aucune piscine à disposition pour les scolaires.”
Un équipement qui risque donc d’attirer du monde, même jusqu'au-delà de nos frontières : “On en entend déjà beaucoup parler en France. Et des clubs de plongée espagnols ont déjà annoncé qu’ils viendraient s’entraîner à Lautrec car habituellement, ils se rendent à Poitiers pour cela. Cela sera aussi bénéfique pour le tourisme du secteur”, se réjouit Jean-Marie Célariès.    

Un projet à 7 millions d’euros

Le coût total du projet est d’environ 7 millions d’euros hors taxes. Pour aider à sa réalisation, le CSN a bénéficié de nombreuses subventions de la part de l’État, de la Région et du Département, qui permettront de couvrir le coût à hauteur de 63%. Le reste sera financé grâce à un prêt effectué par le CSN. Un bail emphytéotique de 30 ans a été signé entre le club et la communauté des communes du Lautrécois-Pays d’Agout (CCLPA), qui gère Aquaval, pour la gestion du complexe.
Le début des travaux est prévu d’ici la fin de l’année 2022 pour une date de mise en service prévue lors de la rentrée scolaire de 2024.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Influenza : sept communes se rajoutent à la zone
La situation évolue dans le Tarn. Sept communes rejoignent les zones de protection. Une réunion s’est tenue ce mardi à Albi pour…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais