Aller au contenu principal

Une surveillance des vêlages, de jour comme de nuit, pour limiter la mortalité des veaux

André et Marie-Josiane Joulié sont éleveurs de bovins viande à Montredon-Labessonnié. Sur l’exploitation, les étapes de fin de la gestation et de mise bas sont surveillées de près, ainsi que les jours qui suivent.

© Le Paysan Tarnais

Chez André et Marie-Josiane Joulié, le taux de mortalité est généralement bien inférieur à la moyenne tarnaise. Ils perdent entre 2 et 3 veaux par campagne, soit un taux de 6 / 7% contre 10 % à l’échelle du département. «Et c’est exceptionnel d’en perdre un à la naissance. Les problèmes surviennent souvent un peu plus tard, avec des diarrhées, des grippes et autres infections pulmonaires.» Pour les éleveurs, une explication : la surveillance appuyée des vêlages. «A l’approche d’une mise bas, je fais un dernier tour dans la stabulation vers 22h45. Une fois que les vaches ont mangé, quand tout le monde est au calme. C’est mieux pour l’observation.»

Pour les Joulié, pas question de laisser un vêlage sans surveillance. «Je préfère me relever plutôt que de perdre un veau et ou une vache !» Pour pouvoir intervenir facilement, l’éleveur isole chaque vache qui va mettre bas dans un box de vêlage. Cette surveillance demande beaucoup de temps, surtout sur l’élevage des Joulié, puisque les vêlages sont étalés tout au long de l’année. Ils produisent en effet du veau d’Aveyron et du Ségala sous label rouge. Mais pour eux, pas de doute, c’est là que les bons résultats techniques se jouent. «On le voit vite en période de travaux des champs. Dès qu’on passe moins de temps dans la stabulation, c’est là que les pépins arrivent.»

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Le plus court chemin pour se régaler à la cantine
La dixième édition du salon Rest & Co a permis aux producteurs et transformateurs tarnais de rencontrer les acheteurs de la…
L'élevage bovin tarnais à l'honneur sur les concours
Voici les résultats obtenus par les élevages tarnais engagés dans les concours nationaux blonde d’Aquitaine, gasconne des…
Gasconne : l'excellence tarnaise récompensée
L’élevage conduit par Évelyne et Serge Esteveny a été récompensé des Sabots d’or pour la deuxième fois de son histoire à l’…
75è congrès FNSEA : les trois défis de l'agriculture
Christiane Lambert a précisé aux 1 200 délégués présents et au ministre de l’Agriculture les trois défis auxquels l’agriculture…
Border Disease : dépister pour mieux lutter
Des analyses sur lait de tank sont proposées pour repérer la maladie. Le coût de cette opération est pris en charge par le…
Porc : Avril et Bigard en négociation exclusive pour la cession de l'abattoir Abera

Dans un communiqué du 28 septembre, Avril annonce «être entré en négociation exclusive avec le groupe Bigard pour la vente…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais