Aller au contenu principal

Vendanges à la cave coopérative de Rabastens : une mécanique bien huilée !

La vendange est une étape qui ne laisse aucune place à l’improvisation. Retour sur l’organisation des chantiers, avec Francis Terral, président de la cave coopérative de Rabastens.

© Le Paysan Tarnais

Les vendanges ont désormais bien démarré dans le Gaillacois. A la cave de Rabastens, étant donnés les volumes et le nombre de producteurs à gérer, rien n’est laissé au hasard pour cette étape. Francis Terral, président de la coopérative, revient sur cette organisation bien huilée. «Depuis quelques semaines, les adhérents fournissent régulièrement à la cave des échantillons de 200 baies sur chacune de leurs parcelles. L'évolution de la maturité de leurs raisins est ainsi surveillée, contrôlée et cela permet à la cave d’organiser l’arrivée des volumes au chai de vinification pour éviter l'afflux de vendanges qui nuirait aux objectifs qualitatifs.» Deux réunions par semaine, les lundi et les jeudi, ont pour but de coordonner tout ceci. «Autour de la table, nous avons les œnologues, l’équipe technique vigne et les responsables des machines à vendanger. Le planning des apports est présenté et nous échangeons ensuite pour affiner les prévisions. Tous les adhérents sont ensuite avertis par mail et téléphone de ce que la cave accepte de recevoir.»

Pour les blancs, c’est la cave coopérative qui pilote tout. Elle décide des vendanges, parcelle par parcelle, sur des créneaux très précis. C’est la gestion des pressoirs qui limite les apports journaliers et qui guide donc le déclenchement, ou non, des récoltes. Pour les rouges, la démarche est un peu différente. Là, ce ne sont pas les pressoirs, mais le remplissage de la cuverie qu'il faut organiser pour assembler les parcelles classées dans une même catégorie. Un système d’inscription a donc été mis en place. «Dès que le contrôle maturité correspond aux attentes de la cave, l’adhérent s’inscrit. Sauf avis contraire, il pourra vendanger dans les 2 jours qui suivent.

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Influenza : sept communes se rajoutent à la zone
La situation évolue dans le Tarn. Sept communes rejoignent les zones de protection. Une réunion s’est tenue ce mardi à Albi pour…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais