Aller au contenu principal

Phytosanitaire
Vers une nouvelle charte tarnaise des ZNT

Le cadre réglementaire local doit être corrigé suite à sa remise en cause à l’échelon national.

Mercredi 5 mai, autour d’une quinzaine d’acteurs concernés - agriculteurs dont la FDSEA et Jeunes agriculteurs, consommateurs, association familiale, collectivités territoriales... - un comité de pilotage se tenait à la Chambre d’agriculture afin de revoir la charte d’engagements départementale des utilisateurs de produits phytopharmaceutiques. Parmi ses engagements figure notamment le respect par les agriculteurs lors de leurs traitements phytopharmaceutiques des cultures, de distances minimales de sécurité sanitaire autour d’une zone de non traitement (ZNT). «Saisies par un collectif d’associations, notamment environnementales pour une non-conformité des modalités de consultation du public, les plus hautes juridictions administratives imposent de corriger le cadre réglementaire applicable dans chaque département, dont le Tarn» explique Jean-Claude Huc, le président de la Chambre d’agriculture.

Une charte support d’un dialogue entre agriculteurs et riverains

Pour les acteurs, il ne s’agit pas de réécrire une charte d’engagements dont les principes comme outil de concertation au niveau local ont été confirmés mais de les ajuster aux nouvelles exigences légales et réglementaires. Ainsi, si le dispositif actuel sert toujours de trame générale, sa mise en œuvre doit être revue. L’information des riverains et personnes pouvant se trouver ou travaillant à proximité des champs doit être adaptée. Les distances de sécurité et les mesures apportant des garanties équivalentes en matière d’exposition des habitants doivent être précisées. Lors de cette réunion, son comité de pilotage départemental a planché sur ce nouveau contenu. «Sa formalisation vise à favoriser le dialogue entre les agriculteurs et leurs voisins et à répondre aux enjeux de santé publique liés à l’utilisation de produits contre les maladies des plantes en agriculture, particulièrement à proximité des lieux habités» rappelle Jean-Claude Huc. «Elle montre aussi le volontarisme de la profession agricole sur le sujet» poursuit-il.

Une entrée en vigueur attendue au cours de l’été

D’ici quelques semaines, cette nouvelle charte sera formalisée et soumise au préfet du Tarn pour sa validation. Lequel représentant de l’État, comme l’exige la procédure, devra au préalable lancer une consultation publique espérée pour l’été. Jusqu’à son adoption définitive que d’aucuns se rassurent. «Il n’y a pas de vide juridique. L’ancienne charte qui avait été mise en place demeure» précise le président de la Chambre d’agriculture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Les brebis en prison, les loups en liberté
L’Etat a dit que le loup était compatible avec l’élevage. “A vous de gérer M. le Préfet” préviennent les éleveurs tarnais, lors…
La coopérative Celia s'investit dans le Tarn
La société coopérative agricole de bétail a acquis le Domaine de la Verrerie à Blaye-les-Mines. L’assemblée générale de sa…
La Ferme Tarnaise ouvre ses casiers connectés
Réunir des producteurs locaux sur un seul lieu de vente, spontanée ou en ligne, c’est l’engagement des nouveaux casiers connectés…
Le préfet à la rencontre des arboriculteurs
Jeudi dernier aux Vergers de Penne, le représentant de l’État, François-Xavier Lauch, a pleinement mesuré les conséquences des…
Vers une nouvelle charte tarnaise des ZNT
Le cadre réglementaire local doit être corrigé suite à sa remise en cause à l’échelon national.
Jachères : participons massivement à la consultation
Une suspension temporaire de l’interdiction de broyage ou de fauchage des jachères est soumise à consultation publique. Il est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais