Aller au contenu principal

Vin : la Cnaoc demande le déplafonnement des rendements en vue d’une très bonne récolte

La Cnaoc (vins AOC) a déposé auprès du cabinet du ministre de l’Agriculture et de l’Inao une demande de déplafonnement des rendements autorisés pour plusieurs appellations qui ont besoin de reconstituer des stocks de précaution, et qui voient arriver une très bonne récolte tant en qualité qu’en volume. Telle est «la priorité des priorités» que souligne Jérôme Bauer, président de la Cnaoc, dans un entretien à Agra Presse, à quelques jours de la rencontre entre la filière viticole et le ministre de l’Agriculture le 25 juillet. C’est la première fois qu'une telle demande est formulée. Les appellations concernées sont celles de Champagne, de Bourgogne – et en particulier de Chablis –, qui ont besoin d’approvisionner un marché dynamique. «Nos rendements sont plafonnés avec des mécanismes de souplesse limitée. Or, avec un millésime comme celui-ci, s’il se confirme, nous aurons plus de vin de qualité que les règles de souplesse ne le permettent. Il faut donc déplafonner à titre exceptionnel», résume-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Un bon travail d’équipe pour promouvoir l’agriculture tarnaise
Dimanche dernier à Puylaurens, à l’occasion de la 15ème étape Rodez-Carcassonne, la FNSEA et les JA se sont associés pour mettre…
Une moisson 2022 sans miracle et décevante dans le Tarn
Rendements décevants, qualité passable, les cultures n’ont pas donné de résultats dans la moyenne. Les collecteurs et la…
La Fête des vins 2022 vibrera sur un nouveau tempo
Les vignerons de Gaillac comptent accueillir des dizaines de milliers de personnes du 4 au 7 août. L’enjeu est de promouvoir les…
Plan de résilience : activer la prise en charge des cotis MSA
Après l’aide à l’alimentation animale, demandez la prise en charge des cotisations MSA, avant le 30 septembre. Le service…
Recensons les besoins d'alimentation avant le samedi 20 août
Une première action est déclenchée pour atténuer les conséquences de la sécheresse.  
Une dérogation dérobées SIE
Le “cas de force majeure” pourra être invoqué. 
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais