Aller au contenu principal

Vingt-et-une communes du Ségala signent la charte de bon voisinage

Les communes des cantons de Valence d’Albi et de Valdériès viennent de signer la charte de bon voisinage avec JA du Tarn et la chambre d’agriculture. Un document rénové qui sera bientôt étendue aux communes du département déjà signataires.

Les maires ou leurs représentants des 21 communes des cantons de Valence d'Albi et de Valdériès ont signé la charte de bon voisinage.
Les maires ou leurs représentants des 21 communes des cantons de Valence d'Albi et de Valdériès ont signé la charte de bon voisinage.
© Le Paysan Tarnais

JA du Tarn et la chambre d'agriculture avait convié les maires des 21 communes des cantons de Valence d'Albi et de Valdériès a une « cérémonie » officielle de signature de la charte de bon voisinage jeudi dernier.
Nicolas Lacroux et Guillaume Palazy, les présidents cantonaux JA ont introduit la soirée. « Nous sommes satisfaits de voir la charte de bon voisinage aboutir sur les deux cantons à un moment où de nombreuses communes ont engagé la réalisation de documents d'urbanisme. » Même si la charte de bon voisinage en milieu rural n'a pas de pouvoir juridique, elle a un rôle politique et social indiscutable. « Nous avons à cœur de la faire vivre, ont rappelé les deux responsables cantonaux aux élus présents dans la salle, et nous espérons que vous la ferez vivre de votre côté. » Ils ont notamment incité les maires à distribuer la charte de bon voisinage aux nouveaux habitants lors des demandes de certificat d'urbanisme pour de permis de construire. « Nous sommes certains qu'elle permettra une meilleure compréhension entre les agriculteurs et les nouveaux habitants, qui n'ont parfois pas l'habitude de la campagne. »

« La campagne évolue »
Claudine Etevenon, élue de la chambre d'agriculture sur le territoire du Ségala a souligné l'importance de cette démarche et a rappelé l'accompagnement de la chambre d'agriculture dans la mise en place de cette charte sur les deux cantons.
« Il ne faut pas se voiler la face. Nous sommes face à une grande mutation de nos campagnes. Elles évoluent très vite. Nous avons, et vous avez besoin des agriculteurs sur ce territoire » a-t-elle rappelé aux élus. Claudine Etevenon a aussi voulu rétablir l'image de l'agriculture. « Nous ne vivons plus avec les mouches et le tas de fumier devant la porte. Nous avons fait de gros éfoorts sur la question de notre environnement. Il faut aussi le dire et le mettre en avant. Cette charte de bon voisinage en milieu rural représente le « vivre avec », le besoin de dialogue et d'échanges. »
L'élue de la chambre d'agriculture a toutefois souligné que le papier « ne suffisait pas ». Il doit aider à une prise de conscience et servir d'outils aux élus pour régler les problèmes ou les prévenir.
Alain Bou, le président de la chambre d'agriculture a rappelé la chance qu'ont les organismes agricoles de pouvoir dialoguer aussi aisément avec les élus, et ceci depuis longtemps...

Envie d'en savoir plus ? Retrouvez l'article complet dans le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
Vous avez jusqu'au 30 juin pour enregistrer les heures de DIF
Les heures cumulées sur le compte DIF et non utilisées sont transférables sur le compte personnel de formation (CPF) jusqu’au 30…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais