Aller au contenu principal

Viticulture
Vini Viti Vici : un avant goût des vignes du futur

Démonstrations, conférences, rencontres… La foire aux innovations viticoles a réuni de nombreux professionnels de la filière autour des enjeux du futur. 

Une nouvelle édition pour mettre à l’honneur les progrès technologiques de la filière. Après 2021, l’IFV de Peyrole accueillait le jeudi 20 juillet la deuxième édition du rendez-vous Vini Viti Vici, le salon professionnel dédié à la viticulture et l'œnologie, avec plus de 50 exposants venus présenter leurs recherches pour la vigne du futur. Au milieu des parcelles de l’institut, les stands des entreprises locales se succédaient et exploraient chacun un domaine de recherche : pilotage du vignoble, santé du végétal, travail de la vigne, robotique, entretien du sol et chai. On pouvait notamment y découvrir Ted, le robot de Naïo Technologies, capable d’enjamber et travailler en autonomie sur les rangs, l’outil Roll’n’sem, capable d’arracher les jeunes plantules ou écorcher et lacérer les adventices plus développées, les exosquelettes d’HBR Innovation, conçus pour soulager les opérateurs dans les tâches répétitives, ou de l’intelligence artificielle pour détecter les maladies. Un grand panel d’outils toujours plus performants et novateurs, qui ont attiré l’attention des visiteurs du salon. Reste à prendre en compte un aspect non négligeable pour les professionnels : le coût de ces nouvelles machines. 

Explorer les solutions d’avenir

Comme nouveauté cette année, les organisateurs ont choisi de proposer des flashs conférences tout au long de la journée. L’objectif, “replacer les sciences au cœur de l’innovation viticole”, décrivent les organisateurs. Là aussi, divers thèmes ont été évoqués tout au long de la journée : le biocontrôle, la qualité des sols ou les solutions pour répondre aux nouvelles règles d’étiquetage des vins. 
Dans la matinée, le préfet du Tarn, François-Xavier Lauch, le président du Conseil départemental, Christophe Ramond, et sa vice-présidente chargée à l’agriculture, Maryline Lherm, sont venus découvrir le salon, aux côtés également de Cédric Carcenac, président de la Maison des vins et secrétaire adjoint de la Chambre d’agriculture du Tarn. “Impressionné par toutes les innovations dans le domaine de la viticulture présentées aujourd’hui à l’occasion de la 2e édition du salon Viti Vini Vici, soutenue par le Département. Le réchauffement climatique, les évolutions des modes de consommation, et le renouvellement des générations sont autant de défis que la filière viticole doit relever. Je veille à ce que le Département soit à ses côtés pour l’aider à s’adapter”, a notamment déclaré Christophe Ramond sur sa page Facebook, à l’issue de sa visite. Une table ronde était également prévue avec les élus pour discuter de l’avenir de la filière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Mise en oeuvre du tarif réduit du GNR : ce que vous devez savoir

À compter du 1er juillet 2024, les agriculteurs pourront bénéficier d’un tarif réduit sur le gazole non routier (GNR)…

Après la manifestation, des dégâts chez les agriculteurs

La manifestation anti-autoroute du 8 juin n'est pas sans conséquence pour les agriculteurs.

Une récolte "correcte" pour oublier les années difficiles

Le syndicat de défense est revenu sur les résultats de la campagne et sur les projets à venir pour préserver le dynamisme de…

Loup: Etats membres divisés, révision du statut de protection probablement reportée

Les ambassadeurs des États membres ne sont pas parvenus lors de leur réunion du 15 mai à un accord sur la révision du statut…

Arsoé : "Continuer à chercher de l'activité en élevage"

Trois questions au président de l’Arsoé de Soual, Michaël Meyrueix, après l’assemblée générale de la coopérative le 24 mai…

FDSEA et JA81 : "nos produits ont un prix non négociable"

Les deux syndicats tarnais avaient convié le 17 mai les directeurs des GMS du Tarn pour parler coût de production, prix de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais