Aller au contenu principal

ZNT : les viticulteurs prêts à suivre le Conseil d'Etat sur les CMR

«Les viticulteurs sont prêts à supprimer les molécules classées cancérigènes, mutagènes ou reprotoxiques (CMR) dans les zones de non-traitement (ZNT)», indique Bernard Farges, président du CIVB, lors d’un échange avec la presse le 7 décembre. Dans le cadre de l’arrêté du 27 décembre 2019, les molécules sous les classements CMR "avéré" ou "suspecté" sont soumises à des distances incompressibles de 20 m, que le Conseil d'État avait recommandé en juillet dernier d'étendre aux CMR "présumés". Alors que le ministère planche actuellement sur la réponse à donner à cette décision, cette position concernant les CMR ferait l’objet d’un consensus au sein des AOC viticoles françaises selon Bernard Farges, par ailleurs administrateur de la Cnaoc. Comme il le rappelle, la charte riverains publiée par la chambre d’agriculture de la Gironde en mars 2020 s’engageait d’ailleurs déjà «à accompagner les agriculteurs à supprimer les CMR et SDHI en viticulture». Autre objectif fixé par ce document: atteindre 80% des surfaces sans désherbage chimique en 2030. Et Bernard Farges l’assure, «on peut sortir du glyphosate sous 4 à 5 ans, avec le bon accompagnement technique et économique». Alors que le désherbage chimique total des parcelles est interdit dans tout le Bordelais depuis 2019, le Pomerol est allé encore plus loin en octobre 2021, en supprimant les désherbants chimiques dans l’appellation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
A69 : le territoire se prépare à l’arrivée de l’autoroute
Le comité de développement territorial a pour objectif de fédérer tous les acteurs concernés par la construction de l’A69.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais