Aller au contenu principal

ZNT : les viticulteurs prêts à suivre le Conseil d'Etat sur les CMR

«Les viticulteurs sont prêts à supprimer les molécules classées cancérigènes, mutagènes ou reprotoxiques (CMR) dans les zones de non-traitement (ZNT)», indique Bernard Farges, président du CIVB, lors d’un échange avec la presse le 7 décembre. Dans le cadre de l’arrêté du 27 décembre 2019, les molécules sous les classements CMR "avéré" ou "suspecté" sont soumises à des distances incompressibles de 20 m, que le Conseil d'État avait recommandé en juillet dernier d'étendre aux CMR "présumés". Alors que le ministère planche actuellement sur la réponse à donner à cette décision, cette position concernant les CMR ferait l’objet d’un consensus au sein des AOC viticoles françaises selon Bernard Farges, par ailleurs administrateur de la Cnaoc. Comme il le rappelle, la charte riverains publiée par la chambre d’agriculture de la Gironde en mars 2020 s’engageait d’ailleurs déjà «à accompagner les agriculteurs à supprimer les CMR et SDHI en viticulture». Autre objectif fixé par ce document: atteindre 80% des surfaces sans désherbage chimique en 2030. Et Bernard Farges l’assure, «on peut sortir du glyphosate sous 4 à 5 ans, avec le bon accompagnement technique et économique». Alors que le désherbage chimique total des parcelles est interdit dans tout le Bordelais depuis 2019, le Pomerol est allé encore plus loin en octobre 2021, en supprimant les désherbants chimiques dans l’appellation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Lait : en manque de visibilité, Sodiaal fixe le prix du lait à 420 €/1000 l pour 3 mois

En manque de visibilité sur la capacité de la coopérative à répercuter l’inflation sur ses clients d’ici au 1er

Aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants prolongées jusqu’à la fin de l’année 2022

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, a annoncé le 24 mai, une prolongation…

La FDSEA et les JA auditionnent les futurs députés
À la veille des élections de juin, les candidats plaideront leur cause devant les agriculteurs le mercredi 8 juin à Montredon-…
Aide à l'alimentation animale : il reste 15 jours
Si votre poste alimentation dépasse 10% de vos charges et 3 000 €, vous pouvez demander cette nouvelle aide. Cette téléprocédure…
Les premiers échos de la moisson dans le Tarn
Peu de cultures semblent avoir résisté à la météo et les rendements sont très hétérogènes.
2021, une année sombre pour les producteurs d'ail rose
Réuni en assemblée générale le 31 mai à Vénès, le syndicat de défense du label rouge et de l’IGP veut croire en des jours…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais