Aller au contenu principal

Zones vulnérables : tous mobilisés pour le 5 novembre à Toulouse !

Les FDSEA et JA de Midi-Pyrénées, du Cantal et de la Corrèze préparent une mobilisation le 5 novembre à Toulouse pour dire non aux contraintes de la zone vulnérable.

Après le succès de la mobilisation du 18 septembre, un nouveau grand rendez-vous attend les agriculteurs le 5 novembre prochain à Toulouse.
Après le succès de la mobilisation du 18 septembre, un nouveau grand rendez-vous attend les agriculteurs le 5 novembre prochain à Toulouse.
© Le Paysan Tarnais

 

Non à l’écologie technocratique – Oui au bon sens paysan ! Après Albi, la FDSEA et les JA remobilisent leurs adhérents pour contester les mesures et le zonage de la zone vulnérable mercredi 5 novembre à Toulouse.

La mobilisation régionale (la FRSEA et JA Midi-Pyrénées et les départements du Cantal et de la Corrèze concernés par le bassin Adour Garonne), sera centrée sur le sujet de la zone vulnérable (les mesures et le zonage), et élargie à la sur-administration (ensemble des contraintes règlementaires et environnementales) qui bloquent la progression économique des exploitations.

Avec plus de 3000 participants attendus, 3 cortèges distincts seront constitués dans Toulouse. Pour chacun d’entre eux, des actions seront réalisées devant 4 sites symboliques des revendications syndicales : Agence de l'Eau Adour Garonne, DREAL, Préfecture –Onema. Les 3 cortèges se regrouperont ensuite en bas des allées Jean Jaurès pour réaliser une dernière action, avant dispersion

Les agriculteurs tarnais seront notamment associés à ceux du Cantal, de la Corrèze, du Gers et des Hautes Pyrénées. La DREAL (cheville ouvrière du zonage de bassin et des politiques agro environnementales en région) et la DRAAF (contrôles PAC FEAGA) seront interpellées sur le parcours de ce cortège « Ce qu'on attend du ministère de l'environnement : une politique environnementale de résultats, et non une politique de moyens aveugle à la réalisation d'objectifs concrets et de la faisabilité. Une écologie de bon sens, applicable, et non une écologie technocratique »

Le rendez-vous à Toulouse est fixé à 9h30. Les cortèges démarreront à 10h précises. Le rendez-vous final aura lieu à 12h. La manifestation se terminera à 13h. Inscrivez-vous dès à présent auprès de vos responsables cantonaux FDSEA et JA. Des bus seront mis à disposition pour se rendre sur les lieux. Tous les détails dans la prochaine édition du Paysan Tarnais

 


Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Julien Denormandie à l'écoute de la ferme Tarn
Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a passé une journée complète dans le Tarn, vendredi 14 janvier. Pas de grandes…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Loup : tirs de défense, une priorité pour la FDSEA
Deux élevages ovins d’Anglès ont été visités par la préfète et les représentants de la profession pour organiser la lutte contre…
Le Département veut aller plus vite avec ambition et audace
Le Président du Conseil départemental, Christophe Ramond, a présenté ses vœux à la presse pour 2022. Cap sur les investissements…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais