Aller au contenu principal

Filière
Ail rose de Lautrec : une année compliquée après une année record

La récolte 2021 est marquée par de faibles rendements du fait, notamment, d’une météo compliquée. La qualité reste au rendez-vous.

© Le Paysan Tarnais

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. La formule convient tout à fait à l’ail rose de Lautrec qui vient de vivre une année 2021 compliquée après une année 2020 record. C’est le message qui ressort de l’assemblée générale de la filière qui a eu lieu le 28 septembre, un peu décalée cette année encore pour raisons sanitaires. 2020 fut une année exceptionnelle puisqu’elle a enregistré sa plus forte production avec 971 tonnes d’Ail rose de Lautrec Label Rouge IGP commercialisées. La production 2021 a, elle, été compliquée et “les rendements ne sont malheureusement pas au rendez-vous”, annonce Gaël Bardou, président du Syndicat de défense de l’ail rose de Lautrec. Comme beaucoup d’agriculteurs, les exploitations ont subi une météo plus que capricieuse.

Une attente des clients

Cette année 2021 marque la reprise des moments de rencontre avec les consommateurs. Début Août, 6 000 visiteurs sont venus participer à la traditionnelle fête de l'ail rose de Lautrec. La filière sera également représentée au Salon international de l’agriculture de Paris en février prochain. Un client présent et qui change…,en effet le profil des amateurs d’ail rose de Lautrec évolue avec les nouvelles tendances culinaires. Le produit s’est démocratisé et s’intègre de plus en plus dans la cuisine du quotidien, goûteuse, saine et locale. «Au fil des années, lors de nos différents événements publics, nous avons vu nos consommateurs changer, explique Gaël Bardou. Ils sont plus jeunes et apprécient l’ail rose de Lautrec qu’ils intègrent à leur cuisine de tous les jours. Cette tendance s’est accentuée avec l’effet confinement et le plaisir de cuisiner à la maison.» Fin 2020, le partenariat avec 4 chefs tarnais autour de recettes originales a comptabilisé plus 70 000 vues en moyenne sur les réseaux sociaux. «Plus qu’un retour, il s’agit d’une connexion avec cette nouvelle cible qui se ressent lors de nos échanges, ce lien est très important pour nos producteurs», souligne le président du Syndicat. Ainsi, même si pour 2021 les volumes ne sont pas à la hauteur des espérances de la filière et du travail des producteurs tarnais, la qualité reste au rendez-vous et cette nouvelle relation avec les amateurs de produits de goût donne une pointe d’optimisme et de fierté à la profession.

L’ail rose de Lautrec, c’est :
88  communes du Tarn composent la zone IGP ail rose de Lautrec
148 exploitations
71% des exploitations en polyculture et 28 % en polyculture élevage 
2,56 ha de surface moyenne d’ail rose de Lautrec par exploitation
53% de taux de certification en moyenne Lautrec par exploitation
20% de la production sont exportés, principalement vers l’Europe
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Gasconne : l'excellence tarnaise récompensée
L’élevage conduit par Évelyne et Serge Esteveny a été récompensé des Sabots d’or pour la deuxième fois de son histoire à l’…
Border Disease : dépister pour mieux lutter
Des analyses sur lait de tank sont proposées pour repérer la maladie. Le coût de cette opération est pris en charge par le…
75è congrès FNSEA : les trois défis de l'agriculture
Christiane Lambert a précisé aux 1 200 délégués présents et au ministre de l’Agriculture les trois défis auxquels l’agriculture…
Le potentiel des métiers agricoles présenté aux jeunes tarnais
Près de 500 jeunes et demandeurs d’emploi ont participé à la journée “Les Métiers sont dans les champs”, le 14 octobre à la Cuma…
Tournesol : une moisson 2021 satisfaisante
L’année exceptionnellement favorable, pour la plante, a porté ses fruits côté rendement.
Ail rose de Lautrec : une année compliquée après une année record
La récolte 2021 est marquée par de faibles rendements du fait, notamment, d’une météo compliquée. La qualité reste au rendez-vous.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais