Aller au contenu principal

Canards gras
Audrey Viala : "je travaille encore beaucoup pour développer ma clientèle !"

Le Paysan tarnais consacrait le dossier de cette semaine à la filière canards gras. Un secteur qui se porte plutôt bien, que ce soit en filière longue ou en filière courte. Exemple avec Audrey Viala, productrice à Graulhet.

Pour Audrey Viala, le prochain objectif est de développer la vente via internet
Pour Audrey Viala, le prochain objectif est de développer la vente via internet
© Le Paysan Tarnais

Audrey Viala s’est installée en 2006 sur l’exploitation familiale. «Avec mon petit parcellaire, une production conventionnelle n’aurait pas été possible. J’ai donc monté un atelier de canards gras avec l’objectif de commercialiser toute la production en circuits courts.» Les premières années ont donc été consacrées à la création de la clientèle. «Au début, j’ai fait beaucoup de marchés locaux pour me faire connaître. Petit à petit, la vente à la ferme a pris de l’ampleur. Aujourd’hui, je n’ai conservé que le marché de Revel, qui fonctionne de novembre à mars et en juillet août.» Le principal de la vente se fait donc désormais à la ferme, avec une grande souplesse de fonctionnement. «Les gens passent commande pour le frais et viennent récupérer la marchandise dès qu'elle est prête.»

 

Aujourd’hui, elle souhaite poursuivre son développement et augmenter un peu sa production. «On est à environ 1 500 canards par an. J’aimerais passer à 2 000. On a les équipements pour, mais il faut trouver les débouchés d’abord !» Audrey Viala pense prospecter du côté des entreprises pour arriver à fonctionner sous forme de commandes groupées. Mais surtout, elle veut mettre l’accent sur la vente via internet. Audrey travaille aussi sur l’innovation, en essayant régulièrement de nouveaux produits. «L’idée est de varier l’offre pour augmenter le panier moyen des clients. Avec mon mari, qui est producteur d’ail rose de Lautrec, nous commençons également à jouer sur la complémentarité de nos productions. Nous avons plein de choses à imaginer !»



Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Voir aussi le site de la productrice : www.fermedelaforetbasse.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Les éleveurs tarnais en concours ce week-end à Saint-Gaudens
Au National limousin à Limoges où sur le ring des Pyrénéennes à Saint-Gaudens, la qualité des élevages tarnais sera bien…
La nouvelle carte de la zone vulnérable est sortie
Tout le nord et la moitié est du département sont désormais classés dans la nouvelle cartographie de la zone vulnérable…
Deux Tarnais en finale nationale de labours

Grâce à leurs belles prestations sur les terres du Gers lors de la finale régionale de labours, les Tarnais Romain Enjalran (…

Porc : une visite imminente d'inspecteurs chinois redoutée par les abattoirs français

Alors que l'Empire du milieu ralentit ses importations de viandes de porc pour tenter de stabiliser son marché intérieur, des…

Septembre sera placé sous le signe du don agricole
Les Journées nationales du don agricole organisées en Occitanie et dans toute la France en septembre.
Les JA régalent encore pour un soir à la ferme
La dernière soirée de la saison aura lieu ce samedi 4 septembre à Lempaut.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais