Aller au contenu principal

C’est parti pour la récolte des kiwis, des fruits qui se plaisent bien chez nous

Qu’est-ce qui est vert et qui attend d’être cueilli ? Le kiwi, bien sûr! Zoom sur cette culture dont la récolte est programmée cette semaine chez Huguette et Daniel Baudounet à Rabastens.

© Le Paysan Tarnais

Quelques jours avant le début de la récolte, les palox sont déjà disposés entre les rangées d’arbres fruitiers. Le jour-J est prévu pour cette semaine. En quatre journées maximum, une équipe d’une demi-douzaine de cueilleurs aura fait le tour des 3,5 hectares de l’exploitation pour ramasser tous les kiwis. En général, Daniel Baudounet récolte environ 90 tonnes de fruits. Ce sera sans doute moins cette année. Car le gel de la fin avril est passé par là. «Normalement tout est protégé par aspersion, explique l’arboriculteur. Malheureusement, cette année, un groupe est tombé en panne pile le mauvais jour… Ça ne m’était jamais arrivé en trente ans, il fallait bien que ça se produise un jour !», relativise-t-il. Le froid tombé sur le bouton floral a stoppé la croissance des fruits ou a engendré des malformations qui les rendent impro-pres à la commercialisation.

Heureusement, le Rabastinois est épargné par le PSA, la maladie qui fait des dégâts dans la culture du kiwi. «J’ai le bonheur de ne pas être au cœur de la grande zone de production, plutôt située dans le Lot-et-Garonne, donc je n’ai pas besoin de traiter.»

Les kiwis sont récoltés quand ils atteignent un taux de 6,2° Brix (mesure du sucre). «Ils ne sont pas tout à fait mûrs, mais ce serait dangereux d’attendre plus longtemps à cause des gelées qui peuvent commencer à arriver, indique Daniel Baudounet. De toute façon le kiwi n’est pas un fruit qui mûrit sur l’arbre. C’est le choc de température, à la sortie du frigo qui le fait arriver à maturité.» Conseil d’expert pour être sûr de manger un fruit à point, même si vous l’achetez encore un peu vert : «Il faut enfermer une pomme dans une poche avec les kiwis, une semaine plus tard, ils seront bien mûrs.»

D. MONNERY

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Les parlementaires à l'écoute de la FDO du Tarn
Les acteurs de la production ovine ont invité sénateurs et députés à Montredon-Labessonnié vendredi 28 mai. L’occasion d’échanger…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais