Aller au contenu principal

Cet été, le veau d’Aveyron et du Ségala s’expose à Cordes et Albi

L’Irva va installer son exposition photo à Cordes-sur-Ciel jusqu’au 30 juin puis à Albi en juillet et août. L’occasion de présenter cette production de qualité aux touristes.

© Le Paysan Tarnais

 

Le veau d’Aveyron et du Ségala, photographié par Thierry des Ouches, vient à la rencontre des consommateurs et des touristes. Après Sauveterre de Rouergue, Belcastel, Najac, Conques, Villefranche de Rouergue, et Lautrec en 2013, puis sur l’aire du Viaduc de Millau en 2014, l’année 2015 a débuté par une exposition à Rodez, puis elle a poursuivi sa route à Luc-la-Primaube. Du 1er mai au 30 juin, elle sera dans sa version complète sur la place de la Bride à Cordes-sur-Ciel. Puis, elle sera installée à Albi, au jardin national, pour la période estivale.

L’Irva organisait à l’occasion de l’installation de l’exposition à Cordes, une visite d’élevage et une conférence de presse. Pour Patrick Gayrard, éleveur en veau d’Aveyron et du Ségala qui recevait la presse et les officiels sur son exploitation de Lacapelle-Ségalar la semaine dernière, cette exposition est une belle façon de faire connaître le travail des éleveurs et ce produit consacré par le Label rouge (1993) et une indication géographique protégée (1994). « L’Irva m’a chargé de travailler pour que Cordes-sur-Ciel accueille cette exposition. Nous avons donc rencontré la municipalité et nous avons eu une réponse positive. Pour nous le choix de Cordes est très important car c’est un lieu très touristique, encore plus, depuis l’année dernière et son titre de « village préféré des Français » par une émission de France 2. »

L’Irva bénéficiera également d’un emplacement de choix à Albi en juillet et en août. L’exposition sera installée dans le jardin national, dans le prolongement de la place du Vigan. « Nous avons été voir le lieu, explique Patrick Gayrard, et il se prête bien à l’exposition. C’est un lieu paysager au cœur d’Albi où les Albigeois et les touristes aiment se promener et flâner. »




Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Influenza : sept communes se rajoutent à la zone
La situation évolue dans le Tarn. Sept communes rejoignent les zones de protection. Une réunion s’est tenue ce mardi à Albi pour…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais