Aller au contenu principal

La cave de Labastide veut former de futurs viticulteurs

La cave de Labastide, parmi ses axes de développement stratégique, a lancé un plan d'investissement. La SCEA, récemment créée, permettra de proposer du foncier à de futurs viticulteurs.

© Le Paysan Tarnais

Alain Fonvieille, président de la cave de Labastide le constate chaque année. «A aujourd'hui, il est impératif de redonner de l'attractivité au métier de viticulteur. Le renouvellement des générations doit être une priorité dans notre profession. On se doit de mettre en place des outils pour favoriser le maintien des surfaces du vignoble Gaillacois, mais aussi préserver ou développer les exploitations. Ils s'agit d'éviter l'érosion des surfaces du vignoble, que des vignes ne soient pas arrachées, ou laissées à l'abandon.» Pour cela, le conseil d'administration de la cave de Labastide s'est lancé, depuis plusieurs années déjà, dans un projet de portage de foncier, qui s'amplifie avec la création d'une SCEA. Une SCI avait été créée en 2011 dans l'objectif d'acquérir des vignes sur notre territoires dans le cadre d'arrêt d'activité par exemple, pour les louer, si besoin, à des jeunes qui s'installent. La SCEA récemment créée est une autre évolution, puisqu'elle a pour objectif d'exploiter des vignes sans repreneurs. Un chef de cultures a été embauché. Il est chargé de l'exploitation d'une quarantaine d'hectares, issues d'arrêts d'activités de coopérateurs ou non. Sur la prochaine saison, cette surface devrait d'ailleurs augmenter. «Nous sommes dans une phase de lancement. Notre objectif est maintenant d'intégrer un volet formation à cette démarche. Nous souhaitons accueillir des personnes qui veulent se former au métier de viticulteur. Ils travailleront aux côtés du chef de culture dans le but d'aider ces personnes, une fois formées, à s'installer.»

A.RENAULT




Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Influenza : sept communes se rajoutent à la zone
La situation évolue dans le Tarn. Sept communes rejoignent les zones de protection. Une réunion s’est tenue ce mardi à Albi pour…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais