Aller au contenu principal

Le marché couvert d'Albi vient de fêter les 10 ans de la rénovation de ses halles

Jeudi 27 avril, le marché couvert d'Albi célébrait les dix ans de la rénovation de ses célèbres halles. Cet anniversaire a été fêté notamment avec la présence de Cyril Lignac revenu au pays pour l'occasion.

Inauguré en 1905, l'édifice triangulaire de type «pavillon Baltar» est classé monument historique. En 2007, le bâtiment a été restauré et surélevé pour accueillir un parking souterrain de 255 places étendu sur trois niveaux et ainsi en faciliter l'accès aux automobilistes. Symbole de la convivialité albigeoise et lieu de commerce historique, le marché couvert fait partie intégrante de la cité épiscopale et du caractère pittoresque qui fait l'attractivité de la préfecture du Tarn. Plusieurs personnalités ont logiquement fait le déplacement pour venir célébrer les dix ans de sa rénovation. Stéphanie Guiraud-Chaumeil, maire d'Albi, était ainsi présente, aux côtés du cuisinier bien connu, Cyril Lignac. Originaire de l'Aveyron, c'est avec plaisir qu'il est venu, jeudi, prendre «un bol d'air de chez lui», selon ses propos. Ce fut, en outre, l'occasion, pour les commerçants, de faire découvrir leurs marchandises à une figure emblématique de la cuisine française. Charmé par la qualité et l'authenticité des produits, le cuisinier a même évoqué la possibilité d'en importer certains dans ses restaurants parisiens. Les élèves et apprentis cuisiniers du CFA de Cunac ont également été invités à lui présenter leur savoir-faire. Un moment fort pour ces jeunes qui ont ainsi pu profiter de l'expérience et des conseils bienveillants d'une célébrité de leur métier.

La convivialité l'un des atouts du marché couvert

Géré par l'association du marché couvert d'Albi (AMCA), qui compte seize membres, le bâtiment accueille actuellement vingt-cinq commerçants, ce qui est sa capacité maximale. Depuis dix ans, l'activité du marché couvert n'a pas été au beau fixe, et a connu «des hauts et des bas», selon Francis Mazars, président de l'AMCA. «Si on a une bonne fréquentation le week-end, ce n'est pas toujours le cas en semaine. Les commerçants font des efforts, mais certains préfèrent ne pas ouvrir ces jours là». Malgré les difficultés, les commerçants gardent leur dynamisme et il semblerait que leur persévérance soit en train de payer. «Depuis deux ou trois ans, on a observé un regain d'activité au niveau du marché couvert. Notre clientèle se compose principalement de touristes et de riverains, des jeunes, mais aussi des personnes âgées. C'est avant tout un lieu de convivialité. Les gens viennent, ils prennent un café, discutent... Le contact avec le commerçant est également important. Cela crée du lien et facilite la prise de renseignements».

F. TARISSAN

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Pac 2023 : un « droit à l’erreur » venu du ciel
En vigueur à partir du printemps, la Pac 2023-2027 sera celle de la mise en œuvre du Système de suivi des surfaces en temps réel…
FDSEA : un mandat riche d’actions s’achève
L’assemblée générale élective de la FDSEA du Tarn, le vendredi 27 janvier, a rassemblé de nombreux agriculteurs. L’occasion d’…
La Région veut développer les filières agricoles
Les élus tarnais ont présenté le budget de la Région pour l’année 2023. Plus de 77 millions d’euros seront consacrés à l’…
Gagner en efficacité pour pérenniser l'exploitation
Benoît et Cédric Barria, éleveurs d’ovins et bovins viande à Montirat, ont aménagé leur exploitation pour diminuer la pénibilité…
Une agriculture plus productive et territorialisée en 2050 ?
Comment adapter la production agricole régionale à l’horizon 2050 ? C’est ce qu’ont tenté de présenter des intervenants de la…
"Arriver à concilier ambition économique et environnementale"
L’avenir de l’agriculture tarnaise dans les 20 prochaines années sera le thème de l’AG de la FDSEA ce vendredi. André Cascailh,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais