Aller au contenu principal

Nicolas Mialon : «Notre équipement rendrait jaloux bien des professionnels !»

Cette année, cap sur le lycée des métiers hôteliers de Mazamet. Toute l'équipe pédagogique de l'établissement s'est réjouit de faire réaliser un menu de fêtes à ses jeunes chefs en devenir, spécialement pour les lecteurs du Paysan Tarnais. Interview du proviseur.

Ressentez-vous un effet des multiples émissions culinaires sur le recrutement des élèves ?

Nicolas Mialon : «Oui, ces émissions ont effectivement eu un impact. On sent néanmoins un petit fléchissement du fait que ces émissions sont désormais davantage centrées sur la pâtisserie et la boulangerie. Nous arrivons toutefois à stabiliser nos effectifs, quasiment au maximum de nos capacités.»

Et vous avez de belles infrastructures pour les former...

Nicolas Mialon : «Nous avons un équipement au top (trois cuisines entièrement équipées, un espace pâtisserie, NDLR) ! Il ne nous manque rien, que ce soit en cuisine ou en restaurant. On rendrait même jaloux bien des professionnels ! La région s'investit beaucoup dans l'enseignement professionnel et dote très bien ses établissements.»

Arrivez-vous bien à remplir vos restaurants d'application ?

Nicolas Mialon : «Ça dépend des périodes. Nous avons des habitués, et quand on manque de monde, on essaie de compléter avec des professeurs ou des élèves, mais ce n'est pas le but. On veut que les élèves se confrontent très tôt à de vrais clients, car il y a une réelle fonction pédagogique derrière tout ça. On ne cherche pas non plus à faire une grande publicité pour ne pas causer de tort aux restaurants du secteur. Nous ne sommes pas là pour faire des bénéfices car notre mission est pédagogique mais nous ne pouvons pas creuser un déficit énorme non plus. Il faut donc avoir un vrai regard de gestionnaire et gérer nos commandes et nos relations avec nos fournisseurs comme une entreprise. Nous mettons cependant un point d'honneur à travailler avec des produits locaux. »

Propos recueillis par D. Monnery


Retrouvez les recettes du menu de fêtes dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Influenza : sept communes se rajoutent à la zone
La situation évolue dans le Tarn. Sept communes rejoignent les zones de protection. Une réunion s’est tenue ce mardi à Albi pour…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais