Aller au contenu principal

Une rencontre sur la restauration hors domicile

Retour sur les “Echanges Gourmands” organisés par le Parc naturel régional à Saint-Pons-de-Thomières le 28 novembre dernier, avec les départements du Tarn et de l’Hérault.

© CA81

Mercredi dernier, une quarantaine d'agriculteurs et artisans du Tarn et de l'Hérault ont répondu favorablement à l'invitation du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc et des deux Départements.

Avec l'appui des Chambres consulaires, d'Agropoint et d'Agrilocal, les organisateurs se sont donnés pour ambition de présenter une offre diversifiée et de qualité aux acheteurs de la restauration hors domicile venus les rencontrer. Et ceux-ci ont répondu en nombre le matin.

Qu'ils soient gestionnaires, chefs de cuisine ou encore responsables d'établissements, tous ont apprécié la mise en relation et ont ainsi pu compléter leur connaissance de l'offre locale.

Si le bilan «à chaud» est bon, une évaluation «à froid» sera réalisée dans quelques semaines pour connaître l'impact de ce type de rencontre sur les débouchés vers le créneau de la restauration collective pour nos entreprises.

TARN ET HERAULT, DES COMPLEMENTARITES

A cette occasion, Daniel Vialelle, président du PNRHL a souhaité souligner qu'il est «normal pour le parc de mettre en relations nos départements du Tarn et de l'Hérault car ils sont complémentaires» et que «tout l'intérêt d'une manifestation comme les «Echanges Gourmands» consiste à mettre en relation les gestionnaires des établissements de restauration collective avec les entreprises ou agriculteurs qui réalisent des produits de qualité».

Pour Didier Houlès, vice-président du département du Tarn, «au-delà de l'affichage politique, on est attaché à l'efficacité des actions que l'on mène. On s'adresse ici à la restauration collective mais aussi à la restauration traditionnelle, aux traiteurs... Et plus largement, on aborde la question des alliances. A travers le Parc, en tant qu'élus des départements, on doit mettre en avant la complémentarité de nos productions et la manifestation d'aujourd'hui est la marque d'une ambition beaucoup plus large qui se traduit par la signature de cette convention».

Lors de cette rencontre, a également eu lieu la signature d'une convention de partenariat entre le parc, les deux départements, les deux Chambres d'agriculture et les deux Chambres de métiers et de l'artisanat.

«REVENIR AU PLUS PRèS DU CONSOMMATEUR»

Si Didier Houlès rappelle que de telles rencontres professionnelles «Rest&co» étaient déjà organisés dans le Tarn depuis plusieurs années et réunissaient 30 entreprises et 130 acheteurs, Kléber Mesquida, président du département de l'Hérault annonçait quant à lui que «c'est une première dans ce département» et que «dans une même région, il est normal d'avoir une même démarche en réponse à des enjeux sociétaux forts» autour de l'agriculture et de l'alimentation de qualité et de proximité.

Philippe Jougla, vice-président de la Chambre d'agriculture du Tarn de conclure les prises de paroles pour le réseau régional des Chambres consulaires. «C'est important de revenir au plus près des consommateurs. Pour cela, les Chambres d'agriculture comme les Chambres de métiers conduisent des actions en proximité sur les différents territoires».

C. BOU (CA81)

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Le plus court chemin pour se régaler à la cantine
La dixième édition du salon Rest & Co a permis aux producteurs et transformateurs tarnais de rencontrer les acheteurs de la…
L'élevage bovin tarnais à l'honneur sur les concours
Voici les résultats obtenus par les élevages tarnais engagés dans les concours nationaux blonde d’Aquitaine, gasconne des…
Gasconne : l'excellence tarnaise récompensée
L’élevage conduit par Évelyne et Serge Esteveny a été récompensé des Sabots d’or pour la deuxième fois de son histoire à l’…
Border Disease : dépister pour mieux lutter
Des analyses sur lait de tank sont proposées pour repérer la maladie. Le coût de cette opération est pris en charge par le…
75è congrès FNSEA : les trois défis de l'agriculture
Christiane Lambert a précisé aux 1 200 délégués présents et au ministre de l’Agriculture les trois défis auxquels l’agriculture…
Ail rose de Lautrec : une année compliquée après une année record
La récolte 2021 est marquée par de faibles rendements du fait, notamment, d’une météo compliquée. La qualité reste au rendez-vous.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais