Aller au contenu principal

Une vendange 2016 exceptionnelle en terme de quantité sur le Gaillacois

Les vendanges touchent à leur fin. Le bilan de la récolte 2016 s’annonce très bon sur plusieurs points. Retour avec Thierry Massol, conseiller spécialisé viticulture de la Chambre d'agriculture.

© Le Paysan Tarnais

L’année 2016 est très généreuse en rendement sur le vignoble gaillacois. Les grappes sont nombreuses et bien fournies, sur tous les cépages. «L’année est exceptionnelle sur tout les secteurs, exceptés à quelques endroits où le gel et la grêle ont touché les vignes en début de campagne» explique Thierry Massol, conseiller spécialisé viticulture à la Chambre d’agriculture. «En terme de quantité, de mémoire de vignerons, cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vu cela !» Une situation qui n’avait pas forcément été identifiée. «On ne l’avait pas vraiment vu venir. C’était difficilement imaginable en juin avec la forte pression maladie» ajoute Thierry Massol.

Sur le plan qualitatif, la récolte est aussi plutôt bonne, avec toutefois quelques doutes sur les rouges haut de gamme. « Mais pour les cépages blancs, c’est très positif. Economiquement, c’est une bonne nouvelle pour les vignerons gaillacois, après plusieurs années, parfois compliquées.

Carences en potasse

Cette récolte 2016 est marquée par la présence sur beaucoup de parcelles de rougissements sur le contour du limbe des feuilles et un aspect lisse et brillant. Parfois, sont apparues également des lésions brunes sur la partie exposée au soleil (brunissure).

«Nous observons des parcelles qui mûrissent difficilement avec des grains encore rosés, car si la potasse manque, le mécanisme respiratoire est freiné, le transport de sucre et d’anthocyane vers les baies ne s’effectuent plus correctement».

Cette carence sévère en potasse est favorisée par plusieurs facteurs : une fumure déséquilibrée (manque de potasse ou de matière organique), une absorption trop faible du potassium, une teneur trop forte en magnésium, une sécheresse estivale importante ou encore une fertilisation azotée excessive. Mais dans le cas de la campagne 2016, la grande production des souches favorise également la brunissure.

Dans les cas les plus graves les feuilles se dessèchent et tombent avant la vendange. L’aoûtement se fait mal, ce qui rend les bois plus sensibles au gel. Sur cette problématique, la Chambre d’agriculture effectue des essais d’apport de sulfate de potasse depuis cette année.

A.RENAULT

 

Retrouvez également l'aide à la lutte contre le ver de la grappe dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Lait : en manque de visibilité, Sodiaal fixe le prix du lait à 420 €/1000 l pour 3 mois

En manque de visibilité sur la capacité de la coopérative à répercuter l’inflation sur ses clients d’ici au 1er

Aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants prolongées jusqu’à la fin de l’année 2022

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, a annoncé le 24 mai, une prolongation…

Aide à l'alimentation animale : il reste 15 jours
Si votre poste alimentation dépasse 10% de vos charges et 3 000 €, vous pouvez demander cette nouvelle aide. Cette téléprocédure…
Les premiers échos de la moisson dans le Tarn
Peu de cultures semblent avoir résisté à la météo et les rendements sont très hétérogènes.
2021, une année sombre pour les producteurs d'ail rose
Réuni en assemblée générale le 31 mai à Vénès, le syndicat de défense du label rouge et de l’IGP veut croire en des jours…
Les Z'Elles gaillacoises volent au secours du pigeonnier
Les vigneronnes du Gaillacois se mobilisent ces 10, 11 et 12 juin à Cadalen.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais