Le Paysan Tarnais 30 mai 2019 à 08h00 | Par D. Monnery

L’ail rose de Lautrec : fier mais humble pour avancer

L’assemblée générale du Syndicat de défense du label rouge et de l’IGP ail rose de Lautrec, vendredi 24 mai, a marqué le retour à la normale après une noire qui marquera les esprits.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Paysan Tarnais

«Après une année 2017 chaotique qui a fragilisé le moral et la trésorerie des producteurs, 2018 a marqué le retour à la normale.» C’est par ces mots que le président Gaël Bardou a ouvert l’assemblée générale du Syndicat de défense du label rouge et de l’IGP ail rose de Lautrec, comme un ouf de soulagement après une année noire. Le président de l’ODG se dit «rassuré par l’intérêt que suscite toujours notre produit phare, l’ail rose». La déception est toujours présente de ne pas avoir obtenu la reconnaissance en calamité agricole à l’issue de la rencontre au ministère de l’Agriculture en novembre 2018. Mais cette démarche aura eu «le mérite de renforcer des liens déjà existants», souligne Gaël Bardou, au sein de la filière et avec les élus du territoire. Preuve en est, sans la mobilisation rapide de la Région et du Département «les 46 dossiers financés pour améliorer le stockage et le séchage n’auraient pas pu voir le jour», remercie le président de l’ODG. Avancer fièrement, mais avec humilité et en gardant toujours un œil dans le rétro, c’est ainsi que Gaël Bardou invite désormais la filière à poursuivre son chemin.

Top chef dans le viseur

Cela passera notamment par la révision du cahier des charges de production. La défense et la protection du nom du produit et du terroir sera toujours de mise. À ce titre, il a été rappelé l’importance de prendre en photo les fraudes constatées car sans preuve à l’appui, aucune action n’est possible. De gros efforts seront toujours entrepris en termes de communication et de promotion à travers les salons notamment.

Deux émissions télévisées seront également au programme. Un épisode de Top Chef saison 5 sur M6 fera en effet la part belle à l’ail rose de Lautrec. Les candidats seront invités à réaliser une recette avec cet ingrédient. Un producteur sera même interviewé, ce qui donnera une grande visibilité à la filière. L’autre passage TV se fera dans Petits Plats en équilibre présenté quotidiennement le midi sur TF1. À noter que ces opérations de communication sont financées à hauteur de 70 % par les fonds Feader.

Toujours dans le domaine de la communication, l’ODG cherche des producteurs volontaires pour répondre aux sollicitations de plus en plus nombreuses des écoles et des touristes désireux de découvrir la filière. «On pourrait même, à terme, imaginer développer quelque chose dans l’esprit de l’oenotourisme à Gaillac», avance Gaël Bardou. Un beau projet. En attendant, le nouveau site internet, véritable vitrine de l’ail rose de Lautrec, sera très prochainement mis en ligne.

D. Monnery

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2635 | août 2019

Dernier numéro
N° 2635 | août 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui