Aller au contenu principal

Restauration collective : comment développer l’approvisionnement local en Occitanie ?

La Chambre d’agriculture du Tarn, avec le centre agroalimentaire tarnais Agropoint ont organisé une visite de terrain sur la question de l’approvisionnement local sur la région Occitanie.

© Chambre d'agriculture du Tarn

La Chambre d’agriculture du Tarn, avec le centre agroalimentaire tarnais Agropoint ont organisé une visite de terrain, suivie de deux réunions, la première de travail, la seconde ouverte au public, sur la question de l’approvisionnement local sur la région Occitanie. Elus et techniciens se sont ainsi d’abord rendus sur l’exploitation «le Jardin des délices» à Briatexte. Puis le groupe s’est rendu sur l’exploitation de Mathieu Curvalle et de son père, installés en Gaec avec un atelier bovin lait et un atelier allaitant à Puygouzon.

Plusieurs thématiques ont été abordés. D’abord la question de la rentabilité économique de l’activité. A Puygouzon par exemple, Mathieu Curvalle a bien expliqué comment, lorqu’il s’est installé en 2006 juste avant la crise du lait, il a fallu réorienter l’exploitation. Le troupeau laitier a été réduit. Un troupeau allaitant est venu compléter l’activité et la vente directe s’est développée autour de la commercialisation de caissettes de viande. «L’exploitation est intégrée dans un milieu relativement urbanisé. Cela a des inconvénients mais nous avons un bassin de vie qui nous apporte de la clientèle» constate Mathieu.

Jean-Claude Huc, président de la Chambre d’agriculture a bien rappelé les tenants et aboutissants du développement des circuits de proximité dans l’alimentation des particuliers mais aussi pour la restauration collective. «Il faut développer les marchés mais il faut aussi s’assurer que la production est bien en place. Je suis persuadé qu’il faut définir le modèle de consommation que nous voulons aujourd’hui. Préférons-nous consommer des aliments produits localement ou acceptons-nous que notre nourriture soit produite à l’autre bout du monde ?» Le président de la Chambre d’agriculture expliquant aux élus présents qu’il s’agit d’un message politique à transmettre.

Jean-Louis Cazaubon, ancien président de la Chambre régionale d’agriculture Midi-Pyrénées, et actuellement vice-président du conseil régional Occitanie en charge de l’agroalimentaire et de la viticulture. Il a souligné le travail réalisé dans le Tarn souhaitant «trouver des complémentarités avec d’autres départements de la région pour progresser en matière d’approvisionnement local.» Selon lui, «il faut travailler à regrouper l’offre, par exemple au travers d’une plate-forme collective permettant de mettre en relation des producteurs, entre-deux, mais également avec les acheteurs». Des solutions qui existent déjà mais qui demandent à prendre plus d’ampleur afin de toucher tous les territoires et toutes les filières capables de répondre aux marchés de proximité.

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Julien Denormandie à l'écoute de la ferme Tarn
Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a passé une journée complète dans le Tarn, vendredi 14 janvier. Pas de grandes…
Pac 2023 : après 67 ans, l'agriculteur choisira entre aide Pac et retraite

Comme cela était pressenti, le ministre de l'Agriculture a finalement ouvert davantage que cela était prévu en septembre la…

Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Loup : tirs de défense, une priorité pour la FDSEA
Deux élevages ovins d’Anglès ont été visités par la préfète et les représentants de la profession pour organiser la lutte contre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais